• Enoshima: l'île du Dragon

    Hi ^_^

    Nous sommes de retour avec un nouvel article sur notre voyage au Japon, et ne vous inquiétez pas on touche à la fin de cette mini série! Eh oui, on va ici vous parler de l'avant dernier jour de sortie là-bas (on ne compte pas le lundi matin, car on partait pour l'aéroport le matin même). Il va donc s'agir du Samedi 21 avril 2018.

    Pour cet article, il ne sera question vraiment que d'un seul lieu pour une fois. Ah ça sent la fin de voyage ça! On avait en effet eu l'envie d'une journée allégée, car un planning pas chargé permet de bien préparer les valises du retour. Bien qu'à vrai dire nous avions tendance à organiser nos valises chaque soir. C'est tout de même plus prudent et rassurant de s'accorder une fin d'après-midi pour les derniers préparatifs. Donc oui pour cette journée, en plus de n'être consacrée qu'à un seul et même lieu, on est rentrées à l'hôtel dans l'après-midi. C'était l'occasion de ralentir un peu le rythme, et surtout de pouvoir bien profiter de ce lieu qui n'est autre que l'Île d'Enoshima! Il faut savoir que cette île est surnommée l'Île du Dragon. Il y a de très belles légendes et des mythes passionnants sur cette île. Mais ce qui lui vaut ce surnom c'est un conte japonais. On raconte qu'un dragon vivait dans une grotte d'Enoshima et qu'il dévorait les enfants qui se baignaient dans ses eaux (pas un tendre quoi!). Cependant une déesse (Benten) alla le voir car elle pensait que son isolement le faisait tant souffrir et était la cause de sa violence. Bon pour faire simple elle lui a proposé de se marier avec elle pour être heureux et ne plus être seul, et par la suite d'avoir des enfants pour ne plus manger ceux des autres et tant qu'à faire apprécier ces petits êtres... euh oui on peut dire qu'en fait elle s'est sacrifiée au profit de tous. Ce conte se finit donc bien pour les habitants de la région et leurs enfants (enfin les survivants hein). Voilà un conte qui fait réfléchir sur l'isolement, la solitude et le sacrifice, et surtout sur leurs effets à long terme. Enoshima est définitivement une île japonaise passionnante. C'est une île non-artificielle, mais une petite île (environ 4km de circonférence). C'est une île aux portes de Tokyo, et donc à la fois traditionnelle et moderne! On peut y voir des sanctuaires, des pagodes, des boutiques souvenirs à gogo, des chats errants, et c'est aussi un spot de surfeurs (vu les températures nous ce sont les skateurs qu'on a vu). Pour mieux situer Enoshima, il faut comprendre que l'île se trouve à l'embouchure du Fleuve Katase et est reliée à la ville de Fujisawa par un pont de 600 mètres. Autrement dit, la plage de Katase et son pont sont mythiques et incontournables! C'est vraiment en quelque sorte la station balnéaire au départ de Tokyo. On a d'ailleurs pu s'y rendre aisément, de plus la gare Katase-Enoshima est le terminus de la ligne (sans prise de tête donc). Bon avant de poursuivre, on va marquer une petite pause pour le visionnage de la vidéo (n'hésitez pas à laisser un like et à partager la vidéo si vous l'avez aimé):

    Vous l'avez vu bien qu'on avait pas des températures d'été, on avait du soleil et il faisait bon. Nous étions en short et veste, et c'était parfait comme ça. Donc évidemment ça a été l'occasion rêvée de faire de belles photos de type plage et île paradisiaque de nos dolls. Bon, pour les premières photos de matinée on a pas de soleil très présent mais on en garde un super souvenir! Cette journée a donc rimé avec maillot de bain pour nos dolls. On en a même profité pour utiliser des accessoires achetés à Tokyo, tel que la guitare et les serviettes de bain. Le plus compliqué ça a été sur les côtes de l'Île d'Enoshima où le vent était vraiment fort. Alors qu'à la plage de Katase pour comparaison le vent était raisonnable. Ah oui, on allait oublier de vous parler de quelque chose qui nous a bien surpris sur place: les aigles! Ils sont concentrés au-dessus du pont de Katase, c'est un spectacle impressionnant autant de rapaces qui virevoltent au-dessus de nos têtes. On précise qu'ils restent à l'écart et n'ont en aucun cas été agressifs. Par ailleurs quand on est arrivées le matin on a été troublées de voir une partie de la plage vraiment sale, mais on a vu dans l'après-midi un groupe de bénévoles semble-t-il ramasser les déchets (comme quoi, le Japon est résolument un pays qui se veut propre et respectueux). Allez, passons à la brève présentation de nos BJDs: Jace Mohsen (MSD hybrid Luts et Les Galatées), Jiye Kajika (MSD hybrid DollChateau et Les Galatées), Jyuki (YoSD de Catfish Princess), et Jalix Ramona (YoSD de Milim Studio). On vous invite une fois de plus à entrer sur la barre de recherche tout en haut à gauche leurs noms pour plus de contenus, et allez lire nos articles sur ce voyage au Japon (comme la Part 8, la Part 7, la Part 6, etc... et oui là nous en sommes à la Part 9). Restons pour l'instant sur cette journée avec un florilège de photos:

        Cliquez pour l'afficher en grand   Cliquez pour l'afficher en grand   Cliquez pour l'afficher en grand

    Sur ce, vous vous en doutez nous avons finit cet article sur cette paisible journée au Japon. La découverte de l'Île d'Enoshima nous a marqué, et ça reste l'un de nos lieux préférés de ce voyage! Qui plus est la gare de Katase-Enoshima est si emblématique et mérite le détour. Voilà venu le moment de vous remercier de votre visite et lecture! On vous dit à très bientôt pour de nouveaux articles 

     Cliquez pour l'afficher en grand


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


Flag Counter